La pêche en mouche noyée

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Jeu 23 Mai 2013 - 18:00

la lozère c'est vaste et si c'est du coté du bes et de la rimeize reste en noyée du matin au soir !!! Twisted Evil
si tu vois quelque éclosion tente la sèche mais dit toi que tu risque de changer dans la demi heure qui suit
on se tape des température entre 3 et 8 degré je crois que la noyée est encore de mise pour un moment !!
avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Ven 24 Mai 2013 - 14:59

alain a écrit:....J'ai pris mon autre moulinet ou j'avais mis une vieille soie et un bas de ligne noyé . Résultat : un minuscule chevaine , que je n'ai même pas senti , beaucoup de difficulté à lancer, peut être ma vieile soie. ....
Une vieille soie à sa place dans la poubelle.
J'ai déjà expliqué que ton "tackle" ( j'aime bien ce terme anglophone, il évite d'écrire : canne moulinet ligne bas de ligne) se doit d'être cohérent. Si tu es habitué à pêcher en sèche ou nymphe, en noyée tu seras plus lourd du bdl équipé des trois mouches. Il faut quand même que tu testes le comportement de l'ensemble avant de te décider à "tiens je vais pêcher en noyée". Par exemple, les blanks de mes cannes noyée sont tous d'un #supérieur aux # des lignes noyées que j'utilise.
A tes débuts n'hésites par à raccourcir ton bdl et surtout la partie porte mouches: il vaut mieux un train bien présenté dans la veine d'eau qu'un machin en boucle.

alain a écrit: ... Une question vous dites pas beaucoup de fil la ou l. Attache la mouche mais lorsqu'on change sa mouche, ça bouffe du fil? Il faut tout refaire? ...
J'ai beaucoup changé mes mouches au départ, et donc refaisais mes bdl mais je ne prenais pas plus.
La phase d'observation est très importante et quand tu as décidé du choix de tes mouches, il faut t'y tenir suffisamment de temps pour être convaincu que c'est bien tes mouches les responsables et non ta mauvaise présentation et tes animations déjantées.
..."Mon Bon Maître" ne pêche depuis très longtemps qu'avec 6 mouches différentes ( il les monte en différentes tailles) : 3 pour son bdl clair, 3 pour son bdl foncé : temps sombre ou fond sombre = mouches sombres ; temps clair ou fond clair = mouches claires.
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par alain le Ven 24 Mai 2013 - 15:11

Merci pour tes réponses, je vais m' atteler

_________________
Trésorier à la retraite


BEATNICK PRESIDENT
avatar
alain
cormoran a pattes rouges

Messages : 3869
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 53
Localisation : loin du Président
Emploi/loisirs : photographe de charme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Ven 24 Mai 2013 - 15:19

blajoux a écrit:....Actuellement,sur une rivière comme le Tarn,il y a eu dernièrement de grosses éclosions certaines journées sur les grands lisses,avec une forte activité et de très beaux poissons pris en sèche....Je te conseille plutôt de descendre en noyée de 10h30à 12h30,puis de passer en sèche avec une canne un peu plus puissante....
Did peut aussi pêcher en noyée amont en attaquant sur les manifestations ou travers dans le premier tiers de la couche avec des mouches très simples type spider ...J'ai beaucoup pratiqué les rivières de Lozère et de l'Aveyron à une époque et je n'avais qu'une seule canne pour la noyée _ une 11" montée sur un blank Plateau 1106 - et deux lignes : une naturelle graissée et une autre non graissée.
La graissée ne servait à pêcher éventuellement en sèche mais surtout à la pêche amont et travers qui se pratiquent avec des lignes flottantes.
la dégraissée ne servait à la pêche des postes vers l'aval.
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Sam 1 Juin 2013 - 20:24

A la mouche , contrairement à toutes les pêches , on pratique à vue ; on ne sonde pas l'invible , on le fait monter du fond . La mouche noyée en revanche , longtemps mépriséee puisqu'elle va à l'encontre de cette esthétique , s'en retourne chercher les poissons à l'intérieur de l'eau . Déceler la touche , à cette pêche , est assez délicat pour que les puristes finissent par admettre que ce caractère si hasardeusement sportif méritait tout de même quelques égards. Avec la noyée , nous arrivons , en fait de touche , à un exercice de divination , à la pure touche sans touche , à la clandestinité même .
L'art pour l'art est toujours de rigueur : savoir vraiment tenir la soie ,voir le fil ; comment il dérive , comment il plonge , s'il coule un peu plus vite soudain , ou s'il chante dans les doigts la ballade des courants sur rythmique des graviers du fond , ou le cri de triomphe d'une truite affamée ... ''
Le Rêve de la Pêche . Serge Sautreau . edit : PLON .

_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Dim 2 Juin 2013 - 7:07

pas mieux !!! Wink

je pense que l'on peut aisément pêcher toute l'année en noyée et avoir bien plus de succès que en sèche et de nos jours plus que jamais

la noyée est une pratique bien plus complexe et divers qu'il n'y parait et si la sèche est la pratique de la pèche à la mouche par excelence
la pèche en noyée est la pèche en non sèche la plus belle qui soit
je sais que j'ai fait pas mal d'émule lors de divers sortie en groupe et même les plus réticent l'on au moins essayé
avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par alain le Dim 2 Juin 2013 - 19:45

Si un jour le vent s'arrête de souffler je ré essaierai

_________________
Trésorier à la retraite


BEATNICK PRESIDENT
avatar
alain
cormoran a pattes rouges

Messages : 3869
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 53
Localisation : loin du Président
Emploi/loisirs : photographe de charme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Dim 2 Juin 2013 - 21:13

oui ce vent Rolling Eyes
aujourd'hui je voulais allez sur le barrage au perche mais mon fils m'a dit viens pas je rentre il fait du vent et sa mord pas

hum si tu veut monter essayer la noyée ici un week je te coatcherais
avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par blajoux le Lun 3 Juin 2013 - 20:18

D'accord avec Did:d'un point de vue purement comptable,la noyée l'emporte haut la main en terme de "rendement". Quant au vent,il faut bien avouer qu'il n'en rend pas la pratique bien agréable ni facile.Ce n'est cependant pas systématiquement rédhibitoire,comme il le faisait remarquer à un autre moment:une rivière comme le Bès connait plus souvent des journées parcourues par le Nord,ce qui n'empêche pas le poisson d'y être actif.Et même sur des rivières comme le Tarn ou il ne vaut pas grand chose,sauf si c'est plutôt la traverse qui souffle,rien n'est écrit d'avance:Samedi n'était pas un jour à mettre un pêcheur dehors,pourtant...http://cml48.xooit.fr/t60-LE-TARN.htm?start=75

blajoux
emergence

Messages : 90
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 58
Localisation : Tavel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Lun 3 Juin 2013 - 20:43

hey jolie !!!

sa me donne le gout à refaire une sortie mouche mais pour le moment j'ai pas le temps je n'y suis pas retourné depuis la sortie cantal

pour le bes par chez nous tous le monde sais que le vent du nord ouest et le temps couvert sont les meilleurs condition pour cette rivière

sinon plus je la pratique plus je l'aime cette pêche: la noyée

jean pierre comby l'autre fois m'a dit "je t'ai observé, et tu m'a vraiment épaté, tu est doué en noyée et tu a technique très académique
je suis plutôt fier du compliment et surtout venant de lui qui en a vu des pêcheur à la mouche de tous ordre et de par le monde entier

maintenant mon rêve c'est un jour de faire quelque sortie avec francis (11,6) car je pense que j'ai beaucoup à apprendre de lui et partager quelque sortie avec lui serait je pense une chose extraordinaire car a plus je l'apprécie beaucoup

si tu viens sur le bes un de ces jours blajoux ne manque pas de me le dire je te rejoindrais

avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Mar 4 Juin 2013 - 9:43

Une région qui change très peu et c'est tant mieux ...
Ces photos du Tarn remuent de sacrés bons souvenirs d' il y a ...27 ans; ces endroits où j'ai fait passer mes mouches !
Heureusement qu'il y a toutes ces beautés dans ma tête. ...
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Mer 19 Juin 2013 - 9:35

J'ai retrouvé un article de P.Miramont sur la mouche noyée ' La Catalane ! ' je vous la mettrez en ligne , mais je dois recopier les dessins avant .

_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Mer 19 Juin 2013 - 15:20

Tu veux parler de la mouche qu' il décrit pages 78 et 79 de son petit mais combien précieux ouvrage, "La pêche aux nymphes, mouches et plumes"? ou de la technique de pêche en noyée des Catalans dont les mouches ont une aile unique dressée à 90° tout comme les "Winged wet-flies for Rough Streams" chères à W C STEWART????
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Mer 19 Juin 2013 - 20:26

Oui ! mais c'est dans un article de ' Pêcheur de France ' de 1983 . Cela dit c'est tout à fait la description que tu en donnes .

_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Jeu 20 Juin 2013 - 12:14

C'est apparemment, un type de montage très ancien, bien connu au XVII ème siècle par les pêcheurs du Nord de la vieille Angleterre, justement pour les forts courants et pour une pêche vers l'amont.
La difficulté du montage réside dans la solidité et la tenue verticale de l'aile unique.
Ils utilisaient déjà pour cela des fibres d' une plume de cape d'un coq...
Le corps étant fait d'un dubbing de fourrure ou de soie naturelle.
Certains montages comportent un bouquet de fibres de plumes pointillées pour figurer les pattes
La mouche pêche dans le film, à moitié immergée.
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Jeu 20 Juin 2013 - 16:37

Oui . C'est bien celà .

_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Sam 22 Juin 2013 - 7:11

'' Les Catalanes '' vu par P.Miramont  .

'' 
La mouche noyée n'est pas, dans la majorité des cas, une imitation au sens strict du mot mais, dans l'étude des modèles anciens, on ne peut nier une certaine recherche dans la silhouette, dans le choix des matériaux et de ce qu'ils doivent suggérer une fois immergés.
Le dernier grand pêcheur à la mouche noyée a été feu M. Louis Carrère. Dans ses dernières années, j'ai eu l'occasion de le rencontrer sur l'Adour (Sud-Ouest) et il ne fait aucun doute qu'il connaissait à fond ( avec le recul du temps, cela fait plus de vingt ans!) le problème, la méthode et la recherche de ce qu'il attendait de ses dressages de mouches.


LES PLUMES

Le vrai montage de ces artificielles consiste, en dehors des caractéristiques du corps, à dresser les pinceaux de fibres de plumes très verticalement. Ainsi, la plume vibre dans l'eau au moindre effet du courant, aucune bulle d'air ne peut se former dans l'angle que forme ordinairement le dressage classique et qui est le « stop » efficace à l'attaque d'une truite.

Voyons le détail du dressage d'une mouche noyée. La plume : qu'elle soit noire, rousse ou gris acier, elle sera choisi' sur un coq le plus vieux possible, dans la région du dos qui se situe entre les ailes. Ces plumes appelées « pelles » sont très belles.

On en prélève quelques pincées et celles-ci doivent être impérativement très raides et cristallines. C'est dans les tons de gris naturel, gris acier, gris anthracite et noir que l'on trouve ce qui convient le mieux.

Contrairement à certaines autres formes d'imitations, c'est dans ce genre de dressages que la qualité de la plume est la mieux mise en valeur. Pourquoi ?

En haute montagne, la faune des insectes des eaux comporte en grande quantité des Ecdyonurus, Epéorus et autres belles mouches de courant. C'est un très réel et magnifique spectacle que celui d'admirer ces ballets de vols pendulaires en plein soleil.


A LA MOUCHE PIQUEE

Côté Espagne, sur la côte catalane, il existe une méthode de pêche qui vise à mettre à profit la technique de ponte de ces insectes.

D'abord ils volent toujours face au vent, se laissant tomber en reculant dans leur vol, piquent l'eau de leur abdomen et y déposent quelques paquets d'oeufs, se relèvent en effectuant des sauts de puces, repiquent une deuxième fois et ainsi de suite trois ou quatre fois.

Ils s'envolent en oblique, rejoignent le groupe et recommencent, eux ou d'autres …

La méthode de pêche utilisée par les autochtones est dite « à la mouche piquée ». Ces imitations de catalanes doivent avoir les plumes aussi brillantes et aussi pures que celles des insectes. La mouche ne doit pas flotter mais être piquée sur l'eau, représentant la même image que celle de l'insecte réel pondant.

Elle dérive, contrôlée, sur cinq ou six centimètres, puis est arrachée et dans le même mouvement est repiquée au même endroit. C'est à ce moment que la touche a lieu.


LE DRESSAGE DU CORPS

Après avoir vu la méthode et le choix de la plume, reste le dressage du corps. Voici un premier choix de dressage : hameçon référence 5902 ( si l'on peut), numéro 10 ou toute autre forme ronde et à tige courte. Le corps : soie ou fil à gant, couleur vieux rose ou mauve. Tinsel : très fin fil d'or. Plumes : quatre pincées de fibres de plumes de préférence gris acier, très raides et très brillantes.

Comment opérer ? On prélève une pincée de ces fibres de hackle que l'on humecte de la bouche pour les coller ensemble. On les dépose avec précaution sur le rebord d'un carton ou sur une plaque de verre. On répète cette opération à plusieurs reprises. Cela permettra de faire des dressages plus ou moins fournis.

D'abord fixer le fil à un millimètre de l'oeillet. Puis enrouler jusqu'à la courbe et emprisonner le fil d'or. Revenir en tête et essayer de faire un arrêt du corps le plus net et le plus droit possible. On regroupe ensuite trois ou quatre pincées de fibres de hackle que l'on colle ensemble en les mouillant (de salive). On pose et on fixe par quelques tours très, très serrés, au besoin on repasse quelquefois derrière la plume pour la redresser. Ne couper le surplus des fibres qu'une fois celles-ci très bien serrées et finir par un nœud classique que tous les dresseurs de mouches connaissent.

Vernir la tête et un peu derrière la plume après avoir, avec l'ongle du pouce de la main droite, écarté ces mêmes fibres et les avoir réparties en un demi-cercle parfait. La répartition doit être régulière et doit stabiliser la plume et la mouche qui naviguera, pointe de l'hameçon en bas.

Par cette méthode on peut dresser toutes les mouches que Louis Carrère avait données et qui sont très pêchantes pour la plupart.

Une bonne partie des mouches noyées de Jeau de Bergana (1624) peuvent être reprises en simplifiant la composante du mélange des plumes qui, s'il est très représentatif du halo en vol de certains de ces insectes, n'en met pas moins la fabrication à portée de tout le monde.

_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Lun 1 Juil 2013 - 12:30

En 1987 et 88, la revue Pêche Magazine avait fait paraître une série d'articles intitulés " Plumes du Léon pour 54 mouches de rêves" écrits par Georges Laiman et Pierre Miramont, dans lesquels celui-ci confectionnait la série des mouches noyées montées avec les plumes du Léon, soit
41 modèles élaborés à l'origine par Juan de Bergara parue en 1624
13 modèles supplémentaires élaborés par Luis Pena qui lui avait fait des recherches sur les mouches d'avant 1825 ...
Du fond des âges, la noyée est reine Very Happy 
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Lun 1 Juil 2013 - 18:11

et ces articles tu ne les as plus ?
avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Lun 1 Juil 2013 - 20:40

tiens pour 11,6 et sont petit lapin

avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par alain le Mar 2 Juil 2013 - 6:49

Laughing 

_________________
Trésorier à la retraite


BEATNICK PRESIDENT
avatar
alain
cormoran a pattes rouges

Messages : 3869
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 53
Localisation : loin du Président
Emploi/loisirs : photographe de charme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par 11'6" le Mar 2 Juil 2013 - 11:07

Cette fable ne tient pas debout :Razz 
Les lapins ne sont pas des rongeurs mais des lagomorphes ....*#@¤ 
Je ne vois pas un lapin discuter avec un corbeau, les lagomorphes les craignent.
Et quand je vois mon petit bout de bêlier sentir les prédateurs à très grande distance, il ne laisserai pas un renard l'approcher avant de s'être réfugier à l'abri.
(et moi , je le protège Twisted Evil )
Quant aux articles Rolling Eyes de ce fait Evil or Very Mad peut être bien que oui peut être bien que non vive moi 
avatar
11'6"
Danica

Messages : 220
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 72
Localisation : Le Volvestre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Mar 2 Juil 2013 - 13:03

Ce serai peut-être sympa de les reproduire ( aquarelle !) si tu les as conservés ... !

_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par gill le Mar 2 Juil 2013 - 13:33


_________________
" j'ai les yeux pleins d'images, les oreilles pleines de chansons, les mains pleines de rêves.
      J'en ai fait un bouquet lumineux que je dresserai un jour au long du sentier.
                                                                                                                       
Bernard Dadié
avatar
gill
Vieux Sage de la grotte

Messages : 4819
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 69
Localisation : Piquebussargues le haut
Emploi/loisirs : de toutes les couleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par did le Ven 5 Juil 2013 - 21:08

et encore une pour francis

avatar
did
Ours mal léché

Messages : 3965
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche en mouche noyée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum